Le projet HumanSculpture est une recherche basé sur la capture du mouvement d'un corps, l’étude de la trace laissée par le passage d’un être vivant.
Le corps humain est un sujet en perpétuel changement. Entre contraintes du corps et envie de mouvements, le sujet est utilisé comme un pinceau s’utilisant lui même comme médium pour générer des formes complexes.
Les membres en mouvement se démultiplient. Remplissant l’espace pictural entre les vides et les pleins, la sculpture humaine prend de plus en plus d’espace.
La répétition des différents membres qui s’entrecroisent et se chevauchent, permet de percevoir la trace des mouvements figés dans l'espace.

Etudiant en arts numériques, Jefta a développé un programe sous processing qui permet, à partir d'un flux video, de décomposer un mouvement sous forme d'un ensemble d'images et de les assembler en une seule.
Cela permet de visualiser le corps en mouvement sous différents angles mais de le résumer en une seule image.
Le rendu final se rapproche de la sculpture grâce à la démultiplication des mouvements effectués.
Le nom de HumanSculpture découle donc du fait que le corps humain soit la seule matiere utilisée pour générer ces formes.